C/ Réaction du 20 janvier 2010

 

Le 20 Janvier 2010 ,

réaction supplémentaire en suite au dossier des conditions de vie et moyens à disposition

d'ALAIN VALSECCHI .

 

Je viens d'apprendre , en allant prendre des nouvelles auprès de la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) de GAP ,

qu'à partir du mois prochain (c'est à dire février 2010) , je ne benéficierai plus de l'APL (Allocation Pour le Logement) qui m'était attribuée jusque maintenant . Ce qui équivaut à devoir désormais payer intégralement mon loyer avec un revenu toujours plafonné à 400 euros mensuels !!!

Je suis estomacqué par la façon et le genre de solution choisie par les organismes et services de ces commissions pour faire avancer une personne qui se trouve dans ma situation … Non seulement je les ai mis tous au courant depuis six bons mois de mon impossibilité à faire face , que cela soit pour le règlement de mon loyer ou la mise en place de leur fameux apurement de dette (compte tenu de mes très faibles moyens) , mais en plus de leur avoir expliqué par écrit et en le faisant aussi de vive voix ce , pourquoi , je me suis trouvé amener à ne plus pouvoir honorer ce devoir !!!

On m'a même rétorqué le sempiternel : « devoir à assumer ! » . A qui je réponds , qu'ils montrent d'abord l'exemple avant d'envoyer l'huissier avec tout les frais supplémentaires que cela comporte et imputés au locataire . Qu'ils respectent déjà surtout l'article 25-1 du Préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme , intégré dans la Constitution Française . Dans un cas comme le mien , n'est il surtout pas le plus crucial de pouvoir jouir totalement de ses droits qui lui reviennent pour ensuite enfin assumer ses devoirs , qui dans ce cas , me sont impossibles (à croire que tout ces chers agents administratifs de l'OPH05 pensent qu'un RMIste ou RSAïste possède de l'argent de côté , voire côté en bourse ). Je veux bien croire qu'ils doivent se demander , finalement vraiment , mais comment peut on faire à vivre avec un si tout petit pécule ? « Et bien on mange tout d'abord de la merde , on se chauffe pas et on renouvelle les fringues tout les 4 ans … EH OUAIS !!! » Mais comment peut on demander à une personne devant se débrouiller pour vivre avec 400 euros par mois des devoirs pareils ???

On me raconte aussi que le budget consacré au social est déjà très important … Important comment et de combien comparé à d'autres budgets comme l'armée ou les dépenses de réception et de voyages de ceux qui nous gouvernent ou nous administrent ? Alors que l'on est prêt à me jeter à la rue dans la totale exclusion , voire la clandestinité et tout ce qui va avec pour quelques centaines d'euros de retard de paiement de loyer (600 euros environ avant le blitz de l'APL) et en plus en étant locataire dans le parc du logement social ! Pendant ce temps là , on continue d'attribuer de l'argent publique à des marchands de sommeil ou des projets relevant plus du gadget que de l'intérêt général , souvent des sommes aux chiffres astronomiques (je ne priverai pas lors de cette réunion pluridisciplinaire , si elle se fait , d'énumérer un certain nombre d'exemples locaux absolument indécents !) .

QU'EST IL DONC LE PLUS PRIORITAIRE ALORS ?

CE QUI EQUIVAUT A DIRE : DANS QUELLE SOCIETE VEUT ON NOUS PERPETUER A VIVRE ?

ET OU SONT LES BEAUX PARLEURS ET BONNIMENTEURS QUI NOUS RABACHENT SANS ARRET CE FAMEUX DEVOIR DE SOLIDARITE ET DE RESPECT MUTUEL ???


ALAIN VALSECCHI le 20/01/10 .