Vendredi 25 mars 2011 , jour de la reprise de la grève de la faim d'Alain VALSECCHI .

Publié le par collectifdu15mars

HELLO tout le monde .

Me voilà reparti pour une seconde manche qui , je l'espère sera conclusive . De toute façon je n'ai pas le choix si ce n'est d'aller au bout du bout . Comme je l'avais dit au premier jour de cette action à un des premiers signataires de la pétition devant les bureaux de l'OPH05 , que je mettais totalement ma vie sur la table puisque mon combat n'était pas seulement une question de mon droit d'être maintenu dans le logement que j'occupe déjà , conformément aux articles et lois existants qui ne sont pas respectés par les instances et organismes qui le doivent dans ce département , mais surtout pour mon droit le plus élémentaire et fondamental , celui de la liberté d'agir . Que cela soit pour mon activité en tant que compositeur/producteur et esprit libre ou pour celle concernant les droits fondamentaux et constitutionnels (conforment à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme) pour la liberté de tout citoyen faisant parti de notre démocratie , qui plus est , symboliquement la patrie des Droits de l'Homme ! J'espère tout de même que je n'aurai pas à aller jusqu'à m'immoler sur le parvis du Conseil Général ...

Pour tout cela , il me semble plus que logique de devoir même prendre le risque de mettre en danger ma propre santé ..Ce qui est surtout regrettable , c'est justement d'être contraint à en arriver là . En particulier dans un pays se revendiquant d'être une nation exemplaire de par sa constitution à toutes les autres et historiquement depuis 1789 . Je vous avoue chers lecteurs , que je n'aurai jamais pensé qu'un jour je doive aller jusqu'à me mettre autant en danger pour que me soit rendue véritablement justice . C'est un peu comme si on devait mener une guerre dans ce pays . Une guerre pour une véritable justice sociale . Une guerre pour de vraies réformes ayant pour objectif l'intérêt public et pas pour celui de quelques uns , et  enfin une guerre pour une saine répartition de toutes les richesses (économiques et spirituelles) pour celui du plus grand nombre .

Pour en revenir à mon action en elle-même , je reste déterminé et plus inflexible que jamais quant aux 5 premiers points des revendications que j'affichais au premier jour (le 7 mars) , ne voyant aucune conciliation digne de ce nom de la part des parties concernées . Au delà du maire de GAP , il serait aussi peut-être venu le temps de réfléchir si tout les autres responsables des autres instances et services sont , eux aussi , dignes des fonctions qu'ils occupent ?

Par exemple , lundi aprés midi je me suis rendu à ce RDV informel pour commencer à discuter sérieusement de l'aboutissement du financement de mon activité professionnelle , avec cette information de cette éventuelle et nouvelle structure qui serait mise en place dès mai prochain à la suggestive appellation "Accompagnement des Artistes et des Artisans d'Art" . Information que j'ai voulu déjà , bien évidemment vérifier sur internet et qui existe vraiment . Mais , seulement voilà , pas en FRANCE mais au QUEBEC ! Comment voulez vous que je puisse avoir confiance pour l'instant dans ce que m'avancent ces gens là (au delà que cela doit être encore une de ces usines à gaz ...) .

Deuxième exemple : mercredi matin je suis passé chez moi pour récupérer mon courrier accumulé durant ces 2 dernières semaines , en étant confiné ici à GAP . Pour prendre connaissance que l'OPH05 a lancé une nouvelle procédure à mon encontre concernant le fait  de mon impossibilité d'être présent pour ouvrir la porte de mon appartement à l'entreprise chargée de changer les appareils de chauffage (convecteurs électriques) . Tout d'abord , compte tenu que nous sommes entrés en belle saison , il semblerait que d'ici octobre prochain il est encore plus que temps pour le faire non ? Et bien apparemment pas pour l'OPH05 puisqu'ils ont entamé une procédure de plus en la mettant à ma charge biensûr . De surcroît , ils ont aussi décidé de m'accabler davantage en dénonçant l'état déplorable de ma boîte aux lettres (dû à la malveillance de quelqu'un qui m'en voudrait) . Chose que je leur avais signalé il y a 2 mois environ juste aprés que je sois allé porter plainte à la gendarmerie de Briançon pour le sabotage de sa serrure . Ajouter à cela ,leur indignation quant aux revendications conforment à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme que j'ai rédigé légitimement , sur la porte d'entrée de mon logement (comme "appartement bastion de l'Association Citoyenne du 15 Mars") !

Comment voulez vous que je puisse croire que les dirigeants de cet organisme aient encore du bon sens me concernant (et en plus ces gens là ont la gestion du logement social du 05 , et quand je dis social  je veux dire qu'ils sont aussi au service des plus pauvres et en conséquence de ceux qui vivent dans une précarité extrême , de par leur mission se devant d'être sociale avant d'être usurière comme il l'est mentionné dans la charte de déontologie approuvée et signée par tout les bailleurs des logements sociaux et HLM en FRANCE) ?

Si vous le voulez bien je vais arrêter mon récit d'aujourd'hui sur cette question pour y méditer .

Je vous embrasse et donc à demain ...

A PLEURER A EN RIRE ET SALUT LA SOCIETE !!!

 

 

A suivre ...

Commenter cet article