Samedi 26 mars 2011 2ème jour de reprise de la grève de la faim (16 J depuis le 7 mars) d'Alain VALSECCHI .

Publié le par collectifdu15mars

Bonjour chers amis lecteurs .

Quelques moments de petite fringale ont fait leur retour aujourd'hui . La meilleure solution a été de me coucher en me mettant bien au chaud et la sensation fût moindre . Il faut que je me réhabitue quelque part , si habitude peut être vraiment le juste terme ...

J'ai passé pratiquement ma journée en musique . Grâce à un site bien fourni , j'ai pu retrouver tout un tas d'albums disponibles et à écouter librement sur le web . Ce qui m'a procuré une notable dose de jouvence . Pour ceux que cela pourrait interessé , je suis passé d'un genre à l'autre en allant de A Certain Ratio à Dreadzone en passant par Apparat , Jazzanova , African Head Charge , Revolutionary Dub Warriors , the Dillinger Escape Plan , the Ruts , Oberkampf , etc ... Justement au moment où j'écris ces lignes je suis accompagné du magnifique dernier LP de Don Carlos ("the Cool Deep") . Si vous le voulez bien je vous ferai cette semaine , dans ce journal quotidien , une liste de ces écoutes . Cela apportera ainsi , un peu autre chose que ce sempiternel rapport sur mon action . Et puis la musique étant ma principale raison de vivre sur cette planète , il est un peu juste aussi que j'en fasse part , non ? Enfin , dois je ajouter qu'elle est d'un apport nutritionnel pour l'esprit sans son pareil , si ce n'est avec son équivalente qu'est la littérature pour les mêmes raisons . Aprés Droit au Logement - Droit Constitutionnel , allons y pour Nourriture Culturelle - Nourriture Spirituelle ...

Bon , et bien maintenant revenons en à ce qui me fait rédiger ce journal quotidien . 

Rien de bien bien nouveau , si ce n'est que dès lundi matin je reprendrai , tant que mon énergie me le permettra , mes présences devant le Conseil Général et l'OPH05 . Il va bien falloir qu'ils comprennent que toutes les cartes sont dans leurs mains et que ce sont eux qui ont les clefs des solutions à ce lamentable bras de fer qu'ils m'obligent à tenir . Il est vrai qu'ils donnent surtout l'impression de faire semblant de ne pas comprendre et cela , depuis le tout début de cette affligeante histoire !  Le problème est , vu la tête de mule que je suis , qu'ils ont un sacré problème humain sur les bras . Et que s'il venait à m'arriver quelque chose de grave pour ma santé avec toutes ses conséquences compte tenu des risques que je prend avec le stent qui est installé dans une de mes artères coronaires qui risque de se contracter  , étant donné qu'il m'est impossible de prendre l'aspirine régulièrement assurant une bonne coagulation pour éviter une nouvelle engine de poitrine pouvant conduire à une attaque qui pourrait m'être fatale , je ne voudrai pas être à leur place . 

A croire que même cela les indiffère , je veux parler de ces braves gens responsables et décideurs de l'OPH05 , CDAPL, Conseil Général et Préfecture . Mais comment font ils , une fois rentrés chez eux le soir , à regarder en face leurs familles et ensuite dormir sur leurs deux oreilles ? Mais même ,juste à se regarder dans le miroir de leur salle de bain , avant de retourner au boulot (quelle jolie preuve de maturité !, n'est ce pas ...)??  Bien triste comme boulot ! Et qu'ils ne me sortent pas comme argument et réponse : "mais il faut bien que quelqu'un le fasse ?"  Fasse quoi un mauvais job , en se déshumanisant 8 à 10 h par jour (comme de parfaits androïdes préprogrammés , dans ce cas préformatés) se déchargeant de leur besogne sur d'autres ou s'abritant derrière des directives venues d'où je n'sais où et rédigées par je n'sais qui ,  bafouant les droits les plus élémentaires et fondamentaux appartenant à chaque citoyen inscrits dans notre contitution ??? 

Autres belles questions à méditer ... En conclusion on serait en droit aussi de se demander : "peut on évaluer la connerie dans son immense ensemble au delà de son propre niveau de connerie ?" . Quelque chose me dit que ceux là sont bien loin d'en être capables . Et dire que la plupart d'entre eux doivent être bardés de diplômes "machin" et références" truc" ...

Et comme disait Claude PIEPLU dans les Shadoks : "c'est fini pour aujourd'hui !" .

Et bonne nuit les petits .

A PLEURER A EN RIRE ET SALUT LA SOCIETE !!!

 

 

A suivre ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article