Mardi 5 avril 2011 12ème jour de reprise de la grève de la faim (26 J depuis le 7 mars) d'Alain VALSECCHI

Publié le par collectifdu15mars

Bonne nuit et que tout le monde dorme sur ses 2 oreilles!

Je suis en pleine crise d'insomnie... Un creux épouvantable à l'estomac! Heureusement un thé bien chaud en a eu raison, mais jusque quand? De par le fait que je n'ai plus d'horaires réguliers avec les repas qui vont avec (rien que de penser le mot repas, je sens que cela peut repartir à tout moment)...

Et bien alors, mettons nous à écrire quelque chose tant qu'aussi la forme le permet. A ce propos, la forme? En forme de quoi? Tellement ma conscience, enfin ce qui en subsiste de lucidité, me martèle la pensée que cette situation semble d'une redoutable absurdité! Et pour l'illustrer comme accompagnement sonore, quoi de plus logique que the POP GROUP "Y", disque qui me faisait bien triper il y a une bonne trentaine d'années et qui me semble tant adapté actuellement à l'instant où je vous rédige ces lignes.

Maintenant avant que cela m'échappe, il faudrait que je fasse un petit rectificatif quant à ce que j'ai déclaré en fin d'épisode de la journée précédente. Apparemment et cela aprés vérification de membres du collectif de soutien, il semble que le maire de GAP et aussi conseiller général puisse encore siéger à la présidence de l'OPH et de la CDAPL. Cela serait en revanche au CDAS qu'il ne pourrait pas. En tout cas, en faisant au mieux cette vérification, nous nous sommes aperçus que 3 conseillers généraux en faisaient parti pour cette dernière (CDAS), dont un(e) comme par hasard, ayant pignon sur rue dans le département,puisque de l'UMP! Pour les 2 autres, nous n'avons pas trop compris de quel bord ils pouvaient bien être, mais bon peu importe, car nous allons faire de notre mieux pour faire sortir à la surface cette anomalie totalement contraire aux devoirs imposés à tout élu appelé à occuper toute fonction quelle qu'elle soit dans les institutions républicaines de notre démocratie. Et puis il serait aussi trés bien de vérifier quelles sont les rémunérations obtenues et avérées par ces m'ssieurs dames lorsqu'ils siègent dans ces commissions ou conseils d'administrations d'instances locales et publiques?

Et oui car je me pose cette trucculente question à ce propos. Avec tout ce cumul de fonctions ou de mandats, à combien cela peut chiffrer comme revenus à la fin du mois? Et cela sans entrer dans un populisme quelconque, mais vu que l'on m'a bien harceler pendant ces 2 dernières années en me rappelant sans ménagement mes fameux devoirs à assumer avec 400 euros par mois pour moins que survivre, j'ai peut-être le droit de le savoir et de le demander en tant que n'importe quel citoyen, vu que je suis imposé en permanence et de plein pot chaque jour qui fasse avec la TVA, l'impôt le plus injuste qui soit compte tenu de mon revenu mensuel. Juste pour m'expliquer un peu mieux: le prix du pain pour moi coûte le même prix que pour le plus riche d'entre tous, et c'est la même chose pour tout ce qui est possible d'acheter ou payer... D'ailleurs, par cette pensée, je me demande encore comment cela se fait il que je ne sois pas aller braquer une banque ou quelque riche, ou bien encore m'être recyclé dans le traffic de drogues? Ah oui, c'est vrai qu'à BRIANCON, j'ai aussi l'alternative d'aller au casino jouer mes 400 euros dans l'espoir, et d'un seul coup, de remporter une belle cagnotte aux machines à sous!

Bon je vous laisse méditer sur tout ça, car il est temps que je retourne m'allonger. Je vais tout de même faire l'effort en prenant le plaisir de m'écouter jusqu'au bout ce disque magique pour l'époque (30 ans encore déjà!) de LIQUID LIQUID.

Pour conclure, il faut que je vous dise quand même, qu'il y a une accentuation de vraiment moins bien depuis quelques jours... Si je reste un peu trop debout ou seulement en marchant quelques pas, j'entraperçois les étoiles, si vous voyez ce que je veux dire...

Allez, c'est bien beau la compagnie mais vraiment là il faut que je vous laisse...

Meilleures prochaines 24 heures à venir.

Bye Bye.

A PLEURER A EN RIRE ET SALUT LA SOCIETE!!!

 

 

A suivre ...

Commenter cet article