Jeudi 10 mars 2011 4ème jour de Grève de la Faim d'Alain VALSECCHI .

Publié le par collectifdu15mars

 Salut les mordus de l'action ...

Encore une fois ce matin en me levant je n'ai encore rien ressenti question faim ... Ai bien dormi , car j'ai essayé de me coucher le plus tard possible pour faire une nuit entière et d'un seul trait . Je me suis fait aider en réécoutant une bonne partie des musiques que je produit en écoute sur le site (www.fmts-prod.com) . Pas par vanité ou égocentrisme mais par besoin de me rassurer et m'encourager en sachant pour quelle raison j'ai entamé cette grève de la faim . Car , c'est bien pour cette suprême raison individuelle qui m'anime , c'est à dire avoir enfin ce maudit financement prévu pour avoir toute l'autonomie nécessaire au développement rentable et productif de mes compositions et la création d'un Live Act qui pourra me faire vivre décemment et sortir de cet engrenage de précarité et d'aides sociales au rabais dans lequel on m'a enlisé depuis mon arrivée dans ce département , comme cela avait été prévu de par le suivi de mon projet professionnel .

 

Ce matin est parti un nouveau communiqué de presse pour démentir l'absurde affirmation de ce monsieur (voir info spéciale de mardi 8 mars), qui plus est maire de la ville de GAP . J'espère d'ailleurs obtenir des excuses de sa part , enfin tout du moins . De toute façon demain matin je serai installé sous les fenêtres de la mairie .

 

Ensuite , j'espère aussi que tout ceux qui étaient présents à la réunion pluridisciplinaire d'hier à la préfecture , Sous-Préfet compris , comprennent tout du moins que la balle est toujours dans leur camp et que c'est à eux de venir vers moi pour tout d'abord satisfaire dans leur intégralité les 5 premiers points que je revendique et que , une fois ceux-ci aboutis , ensuite seulement sera entamé des négociations pour les 2 derniers . J'espère encore vraiment qu'ils ont bien compris cela de ma part , en tout cas je continue ma grève de la faim avec encore plus de détermination , mais peut-être préfèront ils persévérer en jouant avec le feu (ma santé en l'occurence) , à eux de voir ...

 

Pour le reste , journée devant la préfecture assez tranquille si ce n'est que ce soir en remballant pour rentrer aux locaux de la CGT , je me suis senti pour la première fois vraiment flagada , mais toujours sans la faim ... Ce soir je crois que je ne vais pas faire de vieux os et aller me coucher rapidos .

 

Voilà donc pour aujourd'hui et à demain les amis ...

 

A PLEURER A EN RIRE ET SALUT LA SOCIETE !!!

 

A SUIVRE ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article