Dimanche 13 mars 2011 7ème jour de la grève de la faim d'Alain VALSECCHI .

Publié le par collectifdu15mars

Cela sera ni bonjour ni bonsoir mais bonne nuit à tous , car il est 3h02 ...

Je viens de me réveiller aprés avoir dormi comme une souche pendant 5 à 6 heures et pour cela je profite de ce sommeil réparateur pour écrire , vu que d'ici 1 heure je serai à nouveau dans la peau d'un "zombie".

 Hier dimanche , cela été comme un "day off" . Pas de présence à assurer dehors comme il était prévu mais un maximum de repos entre dormir et profiter de la visite de ma meilleure amie qui m'a apporté le Dauphiné du jour pour vérifier si un article parlait tout du moins du rassemblement d'hier devant l'OPH05 et surtout , publiait enfin le communiqué de mon démenti ... Et bien rien , pas un mot de l'un comme de l'autre ! Par contre on pouvait lire en page consacrée à GAP , que l'on avait volé une paire de godasses à un type qui les avait laissé sur son paillasson ... Information évidemment capitale , certainement beaucoup plus qu'un mec qui fait la grève de la faim (tellement banale comme info pour une ville comme GAP...) afin que ses droits lui soient respectés dans le but aussi que toutes les autorités concernées concrétisent leurs promesses de le faire sortir du moins disant social courant , de la précarité et de l'engrenage des aides sociales en faisant aboutir le financement de son activité et projet professionnel qu'il fait tant bien que mal avancé depuis 2005 avec 400 euros mensuels !

A propos d'article dans le journal en revoyant l'unique que m'a consacré ce journal la semaine dernière , je m'aperçois que déjà sa rédaction avait l'intention de me faire passer pour un gredin ou autre mauvais à tout avec cet entête : "A. VALSECCHI doit être expulsé car il ne paye pas son loyer " , alors qu'en réalité cela aurait dû être : "A. VALSECCHI va être expulsé car il ne peut pas payer son loyer" . Petite immense différence non ? Et puis ajouter à ça , ce silence de plomb que je subis depuis mercredi afin de pourrir la situation pour me décourager . Mais étonnamment au lieu de cela , ma détermination ne fait qu'augmenter de par mon caractère qui a toujours pris le dessus dans toute adversité que j'ai eu à vivre dans l'existence . Simplement parce que ma conscience est sans aucun doute concernant cette histoire . D"ailleurs j'en aurai eu un seul , jamais je me serai embarqué dans un tel combat .   

Maintenant , grâce à ce blog et son journal quotidien qui , malheureusement ne sera pas lu par le plus grand nombre , n'ayant pas d'accès médiatique équivalent localement , je profite de cette petite liberté pour dénoncer une connivence entre ce média local et les autorités publiques et territoriales . Là j'en ai plus que la preuve et je plains les journalistes de ce journal qui , de par leur manque de respect de la déontologie de leur profession , entretiennent  hypocrisies et mensonges au détriment d'une grande partie des citoyens de ce département . Et si ce lundi , dans les colonnes du Dauphiné haut alpin aucun article ne rendait compte de mon démenti , je boycotterai définitivement ce journal (dans ce cas le mot "torchon" serait plus approprié) et demanderai à mon avocat de saisir la justice pour les propos diffamatoires du maire de GAP à mon encontre dans celui de mardi dernier ! 

De nouveau la fatigue reprend le dessus . Je retourne me coucher , position horizontale que je vais certainement avoir toute cette semaine car , ça à l'air de rien , mais cela fait plus de 7 jours que je mange rien ... Mais quand je dis coucher , je parle de poser ma tête sur un oreiller mais pas devant mes adversaires , adversaires qui auraient dû être mes alliés compte tenu des possibilités , des pouvoirs et des solutions qui sont les leurs pour mettre fin à mon absurde situation tout en faisant ainsi sortir tout le monde par le haut et  de façon digne ...

Mais bon les amis , je commence vraiment à être crevé , à demain alors si vous le voulez bien ...

A PLEURER A EN RIRE ET SALUT LA SOCIETE !!!

 

 

A suivre ...   

      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article