COMMENTAIRE en SUITE à l'ACTION par HUISSIER de l'OPH05 envers ALAIN VALSECCHI en date du 21/01/11 .

Publié le par collectifdu15mars

Cette fois ça y est , l'OPH05 n'a pas perdu de temps pour accélérer la procédure , ayant eu raison par l'intermédiaire de la décision et délibération du juge du tribunal d'instances de GAP du 07 décembre 2010 et de sa signification le 12 janvier dernier . Certainement que leur stratégie est de faire appliquer cette infâme décision au plus vite , avant qu'en soit saisi la cour d'appel de GRENOBLE et par la même occasion , mettre ALAIN VALSECCHI dans une situation telle , qu'il soit découragé de poursuivre son plus que légitime combat pour que soient totalement respectés ses droits mais aussi ceux de tout ceux qui se trouvent dans une situation similaire à la sienne dans le parc social et HLM français . Quoi qu'il en soit , l'OPH05 se trompe , car bien au contraire cela ne fait qu'augmenter sa détermination pour arriver à ce que lui soit réellement rendu justice .

C'est tout de même incroyable ! Il suffit de se relire la charte de déontologie signée et donc approuvée par les bailleurs sociaux et gestionnaires du logement social en FRANCE , pour constater qu'ils ont tous et sans exception reconnus en particulier le fameux article du préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (art.25-1) , ainsi que le droit au logement étant un droit constitutionnel et qu'ils sont en plus sous l'effet da la loi DALO du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable devant garantir le droit au logement à toute personne qui , résidant en FRANCE de façon stable et régulière , n'est pas en mesure d'accéder à un logement décent OU DE S'Y MAINTENIR ! (Ce qui est le cas d'ALAIN VALSECCHI et de surcroît locataire du parc social et HLM haut-alpin !) .

Mais apparemment tout cela n'a pas l'air de concerner l'OPH05 , ainsi que les autres instances ou organismes (CDAPL , Pôle Cohésion Sociale et Solidarité du Conseil Général) avec l'approbation de la justice locale et départementale voire même la préfecture ... On dirait presque "comme s'ils étaient au-dessus du droit constitutionnel , de la loi DALO et plus de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui semblerait à leurs yeux peut-être ne rien valoir !" . Il serait de bon ton de leur rappeler pour leur gouverne à tout ces représentants , décideurs et dits responsables juridiques , sociaux et politiques , la signification du mot UNIVERSEL , l'on pourrait dire plus ; DROIT UNIVERSEL dont , par cette déclaration devrait et plutôt doit bénéficier tout citoyen vivant sur cette planète ! De surcroît encore plus , à titre de valeur et d'exemple , dans la patrie des Droits de l'Homme qu'est plus qu'officiellement et symboliquement aux yeux du monde entier , notre pays LA FRANCE !!!

Et bien non , on se contrefout de tout ça ! On préfère continuer la routine du moins disant social , c'est à dire toujours et encore toujours plus accabler les plus faibles , pauvres et démunis , au lieu de se retourner vers leurs propres hiérarchies administratives et organismes concernés pour enfin faire évoluer de manière constructive et positive en privilégiant l'action sociale à l'action usurière et surtout en écoutant avec soin au cas par cas ce pourquoi une personne peut se retrouver dans une telle situation . Biensûr il est tellement plus facile de l'exclure totalement socialement que de l'écouter et travailler sur le long terme pour qu'enfin il s'en sorte , ce qui est encore le cas d'ALAIN VALSECCHI  !

Et bien maintenant en conclusion  l'OPH05 , par huissier , le somme de quitter le logement , de le saisir puisqu'il serait redevable selon la justice du tribunal d'instances de GAP , de la somme de 5572,10 euros ! (stupéfiant tout de même puisque sa dette réelle en décembre 2009 et au départ du litige , était de 600 euros environ ... Ah oui , la raison principale étant cette "géniale" décision de la CDAPL de lui suspendre son APL !!!) Vraiment quelle extraordinaire manière de la part de ces organismes de trouver une solution au problème ...

Comme vous le voyez chers internautes citoyens et désireux que soit rétablit une véritable justice sociale dans notre pays , cette affaire ne fait que débuter ! Si au moins elle pouvait contribuer à soulever un véritable débat pour une véritable application de tout les droits dont doit jouir tout citoyen et  , suite à cela , la mise en place de CETTE JUSTICE SOCIALE QUE NOUS SOUHAITONS TOUS , avec comme but "ETRE POUR ETRE AVEC TOUS POUR TOUS ET A CHACUN" (citation d'ALAIN VALSECCHI) .

 

Alors donc , chers concitoyens français et autres , affaire à suivre ...   

Commenter cet article