ACTION du 21 avril 2010 devant la CDAPL des Hautes-Alpes à GAP .

Publié le par collectifdu15mars.over-blog.org

(Communiqué déclaré devant les locaux de la Direction Départementale de l'Equipement où siège la Commission des Aides Publiques Pour le Logement - Action faisant suite à celle du 08/04/10 auprès de L'OPH05 intitulée : "SANG DE PAUVRE ! ") .

 

Aujourd'hui donc , le COLLECTIF du 15 MARS en profite pour rappeler aux agents administratifs et responsables présidant ces commissions (CDAPL) : leurs devoirs ! Conformément à ce qui est précisément stipulé dans le Préambule,  c'est à dire : " Garantir le Droit au Logement faisant parti des Droits Sociaux et contituant un Devoir de Solidarité pour l'Ensemble de la Nation " .

Et non l'application et mise en place d'un système anticonstitutionnel relevant du " DESHABILLER PIERRE POUR RHABILLER PAUL OU JACQUES ! ! " - " AU NOM DE QUI , DE QUOI OU DE QUEL DROIT ET DEVOIR !

Commissions prenant des décisions et sanctions totalement arbitraires , relevant plus de la double peine comme la  suspension de l'Allocation Pour le Logement (APL) , acculant ainsi les locataires incriminés dans l'angoisse et désespoir, parceque se trouvant dans l'impossibilité d'honorer leurs loyers d'un logement du parc social et HLM ! UNE ABERRATION !  Commissions se tenant à huis clos sans la moindre possibilité que le(la) locataire y soit présent(e) alors qu'il(elle) est , lui(elle) , le premier ou la première concerné(e) quant aux conséquences dramatiques auxquelles ils seront exposées suite à ces décisions/sanctions !  UNE ABSURDITE ! ! Commissions enfin , se faisant donc sans aucune concertation avec les locataires , déjà accablés par la procédure judiciaire en cours (comme la situation d'Alain VALSECCHI , locataire dans le parc social et HLM briançonnais à NEVACHE  malgré ses maintes , mais vaines , tentatives de pouvoir s'expliquer dans une réunion pluridisciplinaire afin d'ébaucher une perspective de solutions durables et non de sanctions , et cela depuis de nombreux mois !) . UNE IGNOMINIE ! ! !

En conséquence , le COLLECTIF du 15 MARS lutte pour EXPULSER cette infâme injustice sociale , considérée comme us et coutumes d'un autre âge faisant , malheureusement , le quotidien dans notre pays . Le Droit Constitutionnel n'y prévaut il pas à tout autre Droit ?

Pour toutes ces raisons , le COLLECTIF du 15 MARS en appelle au rassemblement de toutes les bonnes et justes volontés citoyennes , politiques , syndicales et associatives pour obtenir la mise en place et l'application de ces deux légitimes et humaines revendications en les inscrivant définitivement dans le Droit Constitutionnel Français .

Le COLLECTIF du 15 MARS appelle aussi , tout ceux et toutes celles , quels qu'ils soient , se trouvant dans cette triste situation et se sentant seuls et ainsi isolés , accablés et angoissés par la violence inouïe de tels procédés indignes d'un pays comme la FRANCE , se vantant d'être la cinquième puissance mondiale et Patrie des Droits de l'Homme . A tout ceux là nous les exhortons à résister pour combattre l'innacceptable !

En tant que COLLECTIF du 15 MARS nous affirmons aussi que : " CE N'EST PAS EN TIRANT LES DROITS DES CITOYENS VERS LE BAS QUE LA SOCIETE PUISSE ESPERER QU'ILS ASSUMENT ENSUITE LEUR DEVOIRS ! ! ! " .

A SUIVRE ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article